Skins
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fin du recensement ! Des scénarios tels que Cook, Freddie & Naomi sont de nouveau disponible ! Inscrivez vous vite !
Le Deal du moment :
Coffret Collector Zelda Tears of The Kingdom : ...
Voir le deal
149.99 €

 

 Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Violet A. Abrams-Lewis
Membre
Membre
Violet A. Abrams-Lewis


Messages : 35
Date d'inscription : 09/01/2012

My lovers (or not)
Âge:
Mes liens:

Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel Empty
MessageSujet: Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel   Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel Icon_minitimeMer 22 Fév - 21:34

Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel Tumblr_lzpapvKAgw1r63nrlo1_500

Avez eu simplement idée du noeud qui me tord l'estomac ? De la douleur qui emplit mes poumons. Je fumais une clope, nerveuse, au bord de la crise de nerf. Voilà, près d'une semaine que je ne l'avais pas vu. C'était comme si on m'avait privé de quelque chose. C'était presque le même effet que le manque de drogue, j'en avais presque mal, j'en avais presque envie de pleurer. Je ne savais pourtant pas ce que notre rendez vous allait donner. Cette relation me rendait autant malade que remplie de joie. C'était la passion. C'était de la violence. C'était tout ce que j'aurais préféré ne jamais vivre, mais je me noyais entre ses bras. Il me faisait souffrir, comme je pouvais le faire souffrir, et j'en étais capable.

Je m'habillais. Je pris un pull à grosse maille rose passé de Chez Stella McCartney, un pantalon sarouel noir, Isabel Marrant, j'ai du me battre pour les avoir et mon sac à bandoulière clouté, je m'attachais les cheveux. Je me regardais dans le miroir et décidais de m'allumer une nouvelle cigarette, je posais mon sac dans l'entrée et continuais de fumer. Je sortis du frigo une briquette de lait de soja à la vanille, et plantait la paille, la clope en main. Mon frère me disait bien souvent que je fumais bien trop. Aujourd'hui, je devais retrouver Ezekiel, chez moi. Depuis combien de temps je n'ai pas vu ses lèvres se tirer en sourire sur le côté ? Depuis combien temps n'avais-je pas vu son regard bleu se poser sur mes lèvres. J'avais ce manque en moi qui grandissait. Mais j'avais si peur de souffrir, que bien souvent, soit ça passe ou ça casse, mais lorsque ça casse, lorsqu'il me brise, lorsque je le brise, cela me rend si faible, malade, je pourrais simplement rester chez moi, à errer jusqu'à ce que l'un de nous ai le courage d'appeler l'autre, de voir l'autre arriver. J'avais tellement envie, je mourrais d'envie de le voir. J'étais tellement, tellement accro. C'était mieux que tout. Mieux que tous mes ex réunis. Mieux que mes soirées, bien mieux que tout ce que j'avais pu connaître. Je voudrais qu'il me dise à quel point il m'aime, et s'il m'aime. J'attendais sur le canapé, avec ma briquette de lait de soja. Je regardais ma montre, j'attendais en fumant. Le temps me semblait long.

Je ramenais mes genoux à ma poitrine. Et je m'allumais un joint. Je regardais mon téléphone. Me demandant s'il allait venir. S'il ne venait pas, je deviendrais folle. Je tirais sur mon joint, que j'avais peut être un peu trop chargé.
« Putain... »
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel L.Wayans
Sexy & I Know it
Sexy & I Know it
Ezekiel L.Wayans


Messages : 44
Date d'inscription : 20/02/2012
Age : 35
Localisation : Bristol

Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel Empty
MessageSujet: Re: Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel   Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel Icon_minitimeLun 5 Mar - 13:09

Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel Tumblr_lxanwuBBaN1r63nrlo2_500


Puisse le sort vous être favorable... Puisse le sort vous être favorable... Ces mots hantaient encore et toujours Ezékiel. Depuis qu'il s'était à nouveau procuré de la drogue il n'arrêtait pas à penser aux paroles de son fournisseur. Que voulait-il dire par là. Était il en danger ? Ezékiel l'ignorait et il n'aimait pas être manipulé. Même si la plupart du temps il s'en rendait compte trop tard. Assis aux côtés de l'un de ses amis-professeur, Trevis, qui se tuait à lui enseigner les différentes techniques pour prendre des photos, depuis maintenant une heure de l'après-midi. Le jeune homme avait le regard dans le vide depuis de longues heures. Au fur et à mesure que les minutes passèrent, les pensées du jeune homme n'était plus aux paroles mystérieuses de son dealeur, mais à Violet. Que devait-il déduire de ce rendez-vous qu'il avait obtenu ? Encore une question où il n'aura pas de réponse. Les heures s'écoulaient tellement lentement qu'il laissa tomber son ami pour se préparer chez lui. Ekékiel inventa une excuse pour s'enfuir de chez son ami. "Je dois voir... ma grand-mère de visite à Bristol'' Trevis avait surement devinait le grand mensonge de son ami, mais le laissa partir surement aussi énervé que lui en cette heure de l'après midi. Il voulait tellement avancer ce rendez-vous. Il mourrait d'envie de la voir et de sentir sa présence, de pouvoir lui voler un baiser sur ses lèvres.

[…]

Aujourd'hui il allait enfin voir Violet. Oui cette fille qui a remplit tellement de pages dans son journal intime. Celle qui lui a fait perdre plus de trois stylos et n'oublions pas les cartouches d'encres. Le jeune homme était tous simplement heureux de la retrouver. Rien qu'à cette idée le jeune homme eu un grand sourire aux lèvres. Devant son miroir il se préparait à sortir de sa demeure. Ezékiel était juste en avance. Il y avait encore un quart devant lui et il ne voulait pas se permettre de venir en avance chez elle au risque de se faire renvoyer chez lui. Mais il avait tellement envie de la rejoindre. Le jeune homme devait se trouver une activité intéressante pour faire passer le temps. Il regarda son appareil photo et l'alluma. La photographie était sa passion, il voulait devenir photographe et prenait en photo tut ce qui lui passait sous la main. Tout à l'heure il avait laissé son ami en plan, mais ne le regretter pas pour autant. Il finit par sortir de chez lui pour prendre quelques photos et prendre l'air.


Le vent lui caressa le visage et lui rafraîchit son corps. En ce moment, la température extérieure était très basse à Bristol. Le vent s'accompagnait parfois de pluie, de neige et même de gèle parfois. Il n'était pas très doué en météo, mais il devinait que le temps n'allait pas se réchauffer tout de suite. Ezekiel marcha dans tous les coins de rues pour trouver des choses intéressantes, mais aujourd'hui il n'y avait rien. Rien pour lui. Il ne s'intéressait à rien sauf à elle. Il finit par abandonner et partir chez son amie. Amie ? Non, ils ne sont pas amis. Petite amie ? Encore moins. Ennemie ? Peut être, non, pas ennemie ? Il était perdu. Le jeune Wayans entra dans le quartier et arriva enfin devant l'endroit où habite Violet. Il toqua et attendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Et quand le monde s'arrête. || Ezekiel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic with Ezekiel ?
» La vie n'est qu'un rôle de plus a jouer ... ϟ Ezekiel
» Galerie d'Ezekiel et Justin
» Justin- Quand viens un héros à Bristol !
» λ ft. Ian Somerhalder - Ezekiel Loup Wayans λ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skins :: Bristol :: Banlieue Est-
Sauter vers: